mardi 29 mars 2016

L'enfant ordinaire a toujours de la fièvre les jours fériés


Ou les dimanches.

Ou quand on part en vacances.

Il peut aussi se casser un bras/une jambe.

Ou alors s'éclater l'arcade sur un coin de table.

Toujours quand on est sûr de galérer pour trouver un médecin de garde.

Avec comme seule option possible de passer 5 heures aux urgences.

C'est comme ça.

Jeune parent qui débute, il faut que tu saches cela.

C'est une règle universelle, une constante qui obéit à des règles obscures mais bien réelles.

J'ai 3 enfants et pourtant, j'oublie toujours ce principe. C'est pas faute d'avoir passé des 14 juillet ou des weekends de l'Ascension en pédiatrie pourtant... Quelle tête en l'air je suis parfois!

Bref, à la fin de notre week-end de Pâques idyllique, juste au moment où je mettais la touche finale à mon billet et où j'appuyais sur "publier" pour partager mon plaisir avec la terre entière, Little 2 s'est ramassée de toutes ses forces sur la table basse et s'est éclatée l'arcade sourcilière. Normal.

Voilà, il fallait que je rétablisse la vérité sur la vie de famille sans quoi ce blog perdrait en crédibilité.

Une grosse bise à tous! Merci pour tous vos petits messages.

PS: Mis à part une dégaine de boxeur avec son œil poché et ses deux strips, l'intéressée se porte comme un charme!





8 commentaires:

  1. Ben mince alors!!!! Je compatis :/ Ici le week-end de Pâques c'était angine pour ma petite et poignet cassé pour le neveu...Bon courage ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii! Bon, elle a l'œil un peu bleu encore aujourd'hui mais ça va. Plus de peur que de mal!

      Supprimer
  2. Je confirme : mon Grand n'a rien trouvé de mieux que de nous faire une belle gastro le week-end de Pâques, alors qu'il n'avait que quelques mois. J'ajouterais également que l'enfant ordinaire choisit souvent d'être malade le jour où ta présence au boulot est indispensable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il y a cette version-là aussi que j'aurais pu développer! ;)

      Supprimer
  3. ah oui c'est vrai, pour le mien qui a 1 an, j'ai découvert cette vérité : Une belle angine au début des vacances de Noël et la varicelle pendant les vacances de février...grr j'ai peur pour les vacances de Pâques qui commencent demain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont imprévisibles! C'est quand on s'y attend le moins qu'ils nous font le coup! Bonnes vacances :)

      Supprimer
  4. Côté enfants, j'ai de la chance car on n'a pas connu ce genre de trucs le weekend ou les jours fériés, mais comme il faut bien une "tare" dans la famille, on a le Papa !!! Toujours malade le weekend enfin et jours fériés et toujours la même galère pour trouver un médecin, la meilleure a été deux otites en simultanées un dimanche soir quand il doit attaquer le boulot à 4h du matin, youpiiiiii !!!

    RépondreSupprimer