jeudi 31 août 2017

Cet étrange mois d'Août 2017

Comme à chaque fin de mois, je fais un petit récapitulatif des moments marquants qui l'ont jalonné.



Ce mois-ci a été "étrange". J'ai du mal à définir pourquoi exactement. Un mélange de très bons moments, de très grosse fatigue, d'émotions intenses, de jolis souvenirs, tout ceci m'a donné l'impression de survoler ce mois de vacances comme dans un songe.

- Dès les premiers jours d'août, il a fallu recadrer les Littles. Surtout les 2 grandes. Disputes, caprices, pleurs en tous genres, ça n’arrêtait pas et j'étais épuisée. Je ne sais pas comment c'est chez vous mais ici, c'est souvent lorsque je suis le plus fatiguée qu'elles sont le plus pénibles! A moins que mon état de fatigue fait que je les supporte moins bien? C'est un cercle vicieux qu'il a fallu casser d'urgence sous peine de subir les vacances au lieu d'en profiter. Après une petite mise au point, les choses se sont heureusement calmées et nous avons pu évoluer dans un climat plus serein pour tout le monde.



- Le premier weekend d'Août, c'était la fête du village où elles sont scolarisées. Chars fleuris, manèges, chichis et barbes à papa, petites autos-tamponneuses, retraite aux flambeaux et feu d'artifice en compagnie de leurs cousins et de leurs copains/copines d'école. C'est LE rendez-vous de l'été à ne pas manquer pour mes Littles (l'an dernier, j'avais loupé le coche puisque j'avais réservé notre semaine en  Haute Savoie pile à cette date-là). Elles ont engrangé les bons souvenirs et nous le plaisir de les voir s'amuser!

- La nuit suivante, j'ai fait une crise de colique néphrétique et j'ai atterri aux urgences à 3 heures du mat'! Pour ceux qui se demandent s'il est vrai que les douleurs sont pires que celles d'un accouchement, je confirme! Pour avoir accouché 3 fois dont 2 sans péridurale, la colique néphrétique, c'est insoutenable!! J'ai dormi toute la journée du lendemain. J'essaye désormais de penser à bien m'hydrater tout au long de la journée et j'ai repris un complément à base de magnésium, fer et vitamine B9. Je suis consciente qu'avec le rythme de vie que j'ai eu ces 2 dernières années et surtout le manque de sommeil récurrent, mon corps est fragilisé et demande de l'attention...ce que j'oublie évidemment de lui fournir puisque 3 Littles passent avant moi toute la journée (le jour de la fête, j'ai été très vigilente à ce qu'elles s'hydratent toutes les trois régulièrement comme il faisait chaud... et moi, j'ai oublié de boire).

- Une fois que j'ai eu (un peu) récupéré, on a repris le rythme: invitations des cousins et des copines à la maison, pique-nique et baignade au lac, barbecues en famille,... Une liste de plaisirs estivaux dont on a profité sans complexes.

- Puis quelques jours de préparatifs pour le départ en vacances, listes, valises, organisation du trajet,...


- Notre semaine de vacances en Bretagne a été plutôt réussie. J'en ai davantage profité que l'an dernier en Haute-Savoie avec une Little 3 de 10 mois à l'époque et les siestes de Little 2 avec lesquelles il fallait jongler, une trajet éprouvant à l'aller comme au retour,... Malgré les 7 heures de route (sans compter les pauses), les Littles de cette année ont été beaucoup plus agréables et conciliantes. Little 3 a eu le sommeil haché comme à son habitude (encore 2 canines à sortir, j'en peux plus!!!!) mais dormait jusqu'à 8h30 le matin avec une petite sieste dans l'aprèm. Nous avons donc fait des pauses à la plage, respiré l'air du large, rempli nos poumons d'iode, exploré ce petit coin de Finistère entre Concarneau et Pont Aven, fait le plein de beurre et de sucre avec les kouign aman et autres crêpes et gâteaux bretons... Bref, j'aurais plein de choses encore à raconter sur l’atmosphère spéciale qui règne dans cette région où l'on reviendra à coup sûr. J'y consacrerai un billet prochainement, sinon celui-ci serait un peu long...

(Un petit aperçu quand même pour vous mettre l'eau à la bouche...)

- Au cours de cet été, nos Littles ont poussé comme des champignons! J'ai constaté avec bonheur que ma Little 3 devenait une petite fille au fur et à mesure qu'elle approche des 2 ans (fin octobre). Elle communique et parle de mieux en mieux, nous fait des gros câlins en serrant fort ses petits bras, joue maintenant avec ses sœurs, fonce sur sa moto en plastique avec un éclat de rire (j'adore la voir sourire jusqu'aux oreilles avec un éclair pétillant dans l’œil!). Nous nous sommes promenées toutes les 2 main dans la main, nous regardons des petits livres ou des dessins animés, blotties l'une contre l'autre quand ses sœurs ne sont pas là. Je sais qu'elle a besoin de cette exclusivité mais ce n'est pas facile de trouver ce temps-là avec chacune d'entre elle sans être dérangé/accaparé par les autres. J'ai souvent eu l'impression de commencer à prendre du plaisir avec mes enfants quand elles quittaient le stade du bébé, vers 2 ans. Là, je sais comment faire. Avant, non. Je n'ai rien d'instinctif avec un tout petit. Alors qu'avec un plus grand, on parle, on échange, on découvre ensemble. Bref, je me sens meilleure mère avec un enfant qu'avec un bébé (je crois l'avoir déjà dit ici mais ça se confirme).

- Cet été également, après des années de souffrances, Mémée a enfin trouvé le chemin des étoiles. C'était la dernière de sa génération à nous quitter. Elle a rejoint le cercle des anges gardiens qui ont veillé sur notre enfance, la remplissant de douceurs, bâtissant des fondations solides et sécurisantes, faisant de notre vie un univers doux et protégé. Je me sens triste évidemment, ce genre de chagrin douloureux de nostalgie mais aussi pleinement reconnaissante de les avoir eu comme grands-parents, tous, avec leurs forces et leurs faiblesses mais surtout leur amour incommensurable et infini pour nous. Je pense aujourd'hui être une adulte forte des fondations qu'ils ont bâti pour nous et un maillon pour transmettre ces mêmes racines à mes filles et neveux pour qu'ils soient libres et heureux dans leurs vies (des "racines et des ailes").

- Entre le retour de vacances et le deuil, il y a eu aussi la fête de départ de mon frère et ma belle-sœur qui s'envolent prochainement (pour 1 an, 18 mois, 2 ans,...?) en Nouvelle-Zélande. Ils n'ont pas trouvé plus loin.  Le départ officiel est pour fin septembre. Le temps de se préparer à cette nouvelle vague d'émotion. Même si je trouve génial qu'ils vivent leur vie et leurs passions à fond, je trouve aussi que c'est long et loin! M'enfin, ils ne m'ont pas demandé mon avis (mais je le donne quand même héhé). Bon vent et bon voyage à eux, "des racines et des ailes" (et vive Skype!).

- A peine le temps de me remettre de tout ça, que j'ai repris le chemin du travail, suivie quelques jours plus tard par mon Presque Mari. Puis le rush de la rentrée va nous prendre dans son tourbillon comme chaque année: courses de rentrée, organisation avec le bus scolaire, la Nounou, la garderie, les grands-parents, les activités péri-scolaires, les papiers à remplir,... Mais la grande différence c'est que cette année, je serais O.R.G.A.N.I.S.E.E (ou pas, l'Histoire le dira...).

J'espère que vos vacances à vous se sont bien passées et que vous êtes d'attaque pour cette nouvelle année scolaire!

Des bisous à tous.

8 commentaires:

  1. Coucou. En effet ce fut un mois un peu éprouvant. Toutes mes condoléances pour ta grand mère.
    Ouh là là, des coliques nephretiques ça fait plus mal que les contractions ? Mais c'est horrible ce truc.
    Tu me donnes faim avec ta photo de spécialités bretonnes. Je suis allée en Bretagne l'an dernier et j'avais adoré cette région. Cette année je suis partie pas bien loin, j'étais à Nantes. C'est une très jolie ville. Je vous souhaite une excellente rentrée. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je suis super contente que tu ais pu profiter mieux de tes vacances en Bretagne cette année! je te rejoins complètement concernant les bébés. Je suis moi aussi clairement beaucoup plus à l'aise dès qu'ils ont franchis le cap des 2 ans. Mais oui cette rentrée ça va le faire ! Organisation power! Allez on y croit ;) Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  3. Ma pauvre Louloute... J'ignorais que tu avais fini aux urgences. C'est terrible... Comment te sens-tu à présent? Chez nous aussi, Chucky a été insupportable au mois d'août. A tel point que je lui ai confisqué plusieurs cadeaux qu'il avait reçus de la part de son parrain et sa marraine. Je le recadre de près, je ne lui laisse plus rien passer, car la rentrée à l'école approche et j'ai peur qu'il nous claque entre les doigts!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui ça va mais je me ménage autant que possible. Bonne rentrée à Chucky et à toi par la même occasion. Gros bisous ma miss Pruno 😘

      Supprimer
  4. Ah oui un mois d'aout intense dis donc!!
    Je suis désolée pour ta mémée...Je m'attends à la même chose chez moi et je ne sais pas comment je vais faire sans elle! J'aime beaucoup "des racines et des ailes". C'est beau comme façon de voir les choses.
    Les coliques, bouh je ne connais pas et je ne veux pas connaître! Ma pauvre!!!!
    Bon ben la Bretagne, tu connais mon opinion...lol J'adooooooooooore!
    Bonne rentrée à toi et ta famille, bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline... Je t'envoie de gros bisous. À très bientôt

      Supprimer